index
index
index

Sommaire

2002 - 2003 : MES DEBUTS EN WEBCAM SUR JUPITER

____________________________________________________________________________________________________


J'ai de la chance pour mes premiers essais,

Jupiter est haute dans le ciel dans la constellation du Cancer.

2004 : JE VAIS ESSAYER DE TRANSFORMER CE PREMIER ESSAI

____________________________________________________________________________________________________


Mais elle plonge vite, elle est déjà sous le Lion cette année.

19 décembre 2002

Ma première, bon il va falloir mettre un peu de couleur maintenant !

5 janvier 2003

Mieux, j'ai la couleur !

5 janvier 2003

Encore plus fort ! j'ai les satellites.

25 janvier 2003

Ma première agréable à regarder.

14 février 2003

Enfin la tache rouge !

13 mars 2003

Jupiter avec l'ombre projetée  de Io alors que le satellite commence à sortir

 sur la droite.

3 avril 2003

Une de mes images

préférées.

9 mars 2003

Jupiter et ses quatre principaux satellites.

23 février 2004

Bof !

16 mars 2004

Encore un jour sans !

23 mars 2004

Ce soir, deux satellites Io et Europe ont la bonne idée de traverser ensemble Jupiter. Malheureusement je n'ai pas pu suivre ce transit jusqu'à la fin, les images se dégradant trop lorsque Jupiter est arrivée au-dessus de la maison du voisin.

Un bel exemple des méfaits de la turbulence atmosphérique.

2005 : DE PLUS EN PLUS DIFFICILE

____________________________________________________________________________________________________


Dans la constellation de la Vierge maintenant !

2006 : ELLE DEPASSE LES BORNES DES LIMITES !

____________________________________________________________________________________________________


Elle voyage dans la Balance cette année.

2007 : DANS LE SCORPION, JE JETTE L'EPONGE !

______________________________________________________________________________________________________


Je vous ferais grâce également des années 2008 et 2009 quand Jupiter rase l'horizon dans les constellations du Sagittaire et du Capricorne, mes images sont pires que les précédentes !

13 mars 2005

Sur ces 3 images on peut voir le déplacement de Io et de la tache rouge pendant deux heures.

Et une petite photo de famille pour finir la nuit, c'est qu'il est déjà 4 heures du matin.

18 mars 2005

Jupiter et deux de ses enfants : Ganymède et Io.

26 mars 2005

Jupiter en compagnie de

Io et Europe.

5 avril 2005

Et encore Io à droite de Jupiter.

29 avril 2005

Déplacement de Ganymède sur environ 30 minutes, avant son occultation par Jupiter.

29 avril 2005

Et la même en 3D, à regarder avec les lunettes adaptées.

25 mars 2006

Bof !

8 août 2010

Même sous le ciel noir

de la Drôme, le résultat n'est pas formidable !

8 octobre 2010

Elle est là uniquement parce qu'il y avait un vide sur la page !

8 avril 2006

Beurk !

20 avril 2006

Pouah !

Nous arrivons maintenant dans l'univers des géantes gazeuses, avec Jupiter en tête par sa taille imposante, mais toutefois pas assez pour lui permettre de "s'allumer" comme une étoile. En effet sa composition chimique d'hydrogène et d'hélium est proche de celle du Soleil et elle aurait pu devenir une étoile si sa masse avait été 75 fois plus importante !

Encore une planète où il ne ferait pas bon vivre, avec ses nuages qui se déplacent à plus de 300 km/h, ses orages 1000 fois plus puissants que sur Terre et "la grande tache rouge" un anticyclone âgé d'au moins 300 ans, d'un diamètre pouvant contenir trois fois la Terre et avec des vents à 500 km/h.

Depuis 1973, plusieurs sondes ont profité de leur passage près de Jupiter pour nous envoyer des images, une seule mission à destination de Jupiter a été organisée, Galileo qui s'est mise en orbite en 1995 pour étudier la planète et ses satellites. Elle a été précipitée dans l'atmosphère de Jupiter en septembre 2003 afin de ne pas risquer une contamination bactérienne du satellite Europe.

L'observation de Jupiter au télescope nous montre de nombreux détails à sa surface, notamment la grande tache rouge. Le ballet de ses 4 principaux satellites nous offre un spectacle magnifique et des transits au cours desquels l'ombre d'un satellite traverse la planète.



Petite carte de visite



Nature : planète géante gazeuse

Diamètre équatorial : 142984 km

Distance à la Terre : entre 590 et 960 millions de km

Distance au Soleil : entre 740 et 816 millions de km

Sa lumière met 35 minutes pour nous parvenir

Température de surface : de - 180 à + 450°C

Atmosphère : Composée à 81 % d 'hydrogène et 17 % d'helium

Pesanteur : 2.54 fois celle de la Terre

Rotation sur elle-même : 9 h 55 minutes

Révolution autour du Soleil : environ 12 ans

Vitesse orbitale moyenne : 46800 km/heure soit environ 13 km/seconde

Satellites naturels : 63 connus (les 4 principaux : Io, Europe, Ganymède, Callisto)

Anneaux découverts en 1979

Magnitude : - 2.5 au maximum

Diamètre apparent : de 30" à 50"



  

6 mars 2003

Les conditions devaient être exceptionnelles, c'est une de mes meilleures images.

2010 : DANS LES POISSONS, ELLE RECOMMENCE A ETRE MONTRABLE

______________________________________________________________________________________________________

  

21 septembre 2010

Elle reprend un peu de couleurs. Vous avez remarqué, la bande équatoriale sud a disparu cette année !

2011 : AVEC MA NOUVELLE CAMERA  PLB-C2 I NOVA

______________________________________________________________________________________________________


et Jupiter dans le Belier, à une hauteur dans le ciel qui devient

convenable pour l'imager

2012 : JUPITER EST PRESQUE AU ZENITH DANS LE TAUREAU

______________________________________________________________________________________________________


Et le résultat est à la hauteur de la planète !

29 août 2011

C'est aux Rencontres Astrociel de la SAF à Valdrôme que j'ai fait mes premiers essais sur Jupiter avec la nouvelle caméra PLB-C2, et je ne suis pas déçue du résultat.

Dommage pour l'animation, la tache rouge apparaissait, mais le jour se levait !

A droite une image parmi les 20 de l'animation.

28 septembre 2011

  

18 novembre 2011

  

14 octobre 2011


Après ces premières images, je peux faire un adieu définitif à ma bonne vieille Vesta Pro

qui ne peut pas rivaliser avec ce nouveau capteur !


Ces images mettent en évidence l'évolution très rapide des phénomènes météorologiques sur Jupiter, particulièrement visibles au niveau des bandes équatoriales et près de la Grande tache rouge.

Des cyclones grands comme la Terre apparaîssent et se déplacent le long de la bande équatoriale nord, ce sont les "petites" taches marron sur les images ci-dessus.

Les anticyclones sont les petits ovales blancs plutôt présents près des pôles de Jupiter, ils peuvent fusionner pour former une tache plus grande qui prend alors une couleur rouge, cela a été le cas pour l'Ovale BA que l'on a vu se créer en 2000. La Grande tache rouge est également un anticyclone dont le sommet se situe à 8 km au-dessus des nuages environnants.

Les bandes claires sont des nuages élevés qui alternent avec des bandes de nuages sombres situés un peu plus bas dans l'atmosphère de Jupiter. Il arrive que les bandes sombres disparaissent lorsqu'elles sont recouvertes momentanément par des nuages élevés. Cela a été le cas en 2010 pour la bande équatoriale sud.

L'animation ci-contre, réalisée à partir des images de Voyager 2, en dit plus que

des mots sur l'atmosphère de Jupiter.

Enfin, un petit récapitulatif ci-dessous des bandes (sombres) et zones (claires)

sur Jupiter.

15 janvier 2012


J'ai enfin pu réaliser l'animation du passage complet de la Grande Tache Rouge, dont je rêvais depuis des années ! Lors de mes précédents essais, des nuages, la turbulence, un toit, un arbre contrariaient mon projet !

Et j'ai bien cru qu'il en serait encore de même puisque j'ai réalisé les dernières vidéos au-dessus de la cheminée du voisin, par moments la turbulence faisait disparaître Jupiter sur l'écran du PC ! mais j'ai quand même pu récupérer suffisamment d'images à traiter sur les vidéos, même si elles sont sensiblement de moins bonne qualité.

Voici donc le résultat après traitement des 43 vidéos de 60 secondes réalisées toutes les 5 minutes entre 18h26 et 22h06.

On peut également voir le transit du satellite Io et de son ombre. Comme la Lune, Io présente des phases selon l'éclairage du Soleil, elle est visible sous la forme d'une ombre sur le côté gauche du satellite sur les images ci-dessous.

Passez la souris sur l'image pour découvrir où se trouve Io.


Ci-dessous quelques images extraites de l'animation.

21 novembre 2012


Je retrouve enfin les bonnes conditions pour observer Jupiter, l'été on ne la voit jamais très haute puisqu'elle se lève en fin de nuit.

Et puis la date de l'opposition approche, c'est la période la plus favorable pour l'imager : elle est au plus près de la Terre et éclairée de face par le Soleil qui se trouve exactement à l'opposé de Jupiter par rapport à la Terre.

J'ai la chance d'avoir ce soir la Grande tache rouge et des volutes impressionnantes sur la bande équatoriale sud.

Ganymède, le plus gros satellite de Jupiter (5264 km de diamètre) est aussi au rendez-vous. J'ai effectué un agrandissement sur lequel on aperçoit la tache sombre également présente sur l'image faite par Voyager 2 en juillet 1979.


  

11 décembre 2012


Pas de phénomène particulier ce soir sur Jupiter, Io et son ombre sont déjà passés. Mais il fait beau alors on en profite !

Je trouve qu'il a aussi beaucoup de charme ce côté de la planète.

Et ce sera ma dernière image de l'année 2012, les hivers se suivent et se ressemblent avec du gris pour couleur dominante !


  

2013 : JUPITER TOUJOURS AU ZENITH ARRIVE DANS LES GEMEAUX

______________________________________________________________________________________________________

  

1er janvier 2013


Pour bien commencer la nouvelle année il fait beau ce soir ! Enfin presque des passages nuageux ont bien failli écourter la soirée !

Le vent, la turbulence et l'humidité étaient aussi bien présents, mais j'avais décidé de faire prendre le frais au matériel, et à moi aussi par la même occasion, les températures devaient être négatives, dur dur pour les doigts !

Après une trentaine de vidéos qui ne m'ont pas vraiment enthousiasmée, j'ai eu envie de faire une photo de famille.

Et voilà ce qu'il en reste après traitement, 4 images moyennes et le montage avec Jupiter et ses satellites.

Jupiter Page 2

à partir de 2014

18 février 2013


Toujours avec le C8 et la caméra I NOVA PLB C2 avec barlow 2.5, une petite animation du transit du satellite Io suivi de son ombre, accompagnant la tache rouge.


  

19 février 2013 et 8 décembre 2013


Encore 2 images sans prétention, la météo déplorable de cette année 2013 ne m'a pas donné l'occasion de vous présenter une image de Jupiter digne du matériel utilisé avec la planète au zénith !

  

Jupiter suite

JUPITER

www.astrophoto-monique.fr/