index
index

Le 11 septembre 2002


Nexstar 8" + filtre Astrosolar + Barlow 2x + webcam Vesta Pro


Traitement Logiciel IRIS, addition de 40 images sur un film de 200


Enfin ma première image ! Résultat de 2 ans de lecture assidue des messages de la liste de discussion ASTROCAM. Merci à ces pionniers de la webcam qui m'ont transmis leurs connaissances.

  

Le 15 novembre 2002


Nexstar 8" + filtre Astrosolar + webcam Vesta Pro


Traitement Logiciel IRIS


Pas facile le Soleil ! La turbulence est souvent très importante. Après

quelques essais décevants, enfin une deuxième image montrable.


Le même jour, une belle tache apparaîssait sur le bord du Soleil.

Le 29 avril 2003


Nexstar 8" + filtre Astrosolar + barlow 2x + webcam Vesta Pro


Traitement Logiciel IRIS, addition de 50 images sur un film de 300


Nettement mieux cette image, moins de turbulence

atmosphérique ? progrès dans le traitement ? certainement un peu des deux !


  

Le 7 juin 2003


Nexstar 8" + filtre Astrosolar + barlow 2x + webcam Vesta Pro


Traitement Logiciel IRIS, addition de 60 images sur un film de 300



  

Le 24 juillet 2004


Nexstar 8" + filtre Astrosolar + webcam Vesta Pro au foyer


Traitement Logiciel IRIS, addition de 100 images sur un film de 300


On se sent vraiment tout petit sur cette image !


  

Les 12 et 13 juin 2005


PST sur pied photo + Barlow 2x + webcam Vesta Pro


Traitement Logiciel IRIS, addition d'environ 200 images en trichromie sur un film de 1200


Premier essai en Ha. J'ai essayé de faire ressortir à la fois la tache solaire et la petite protubérance.


Seconde image, traitement plus dur pour faire ressortir la protubérance.

Il est pas beau mon cheval qui se nourrit sur le Soleil !


On imagine bien sur la 3ème image la violence des phénomènes qui se produisent à la surface du Soleil avec ces points très lumineux qui sont des jets de matière "chaude" jaillissant des entrailles de notre astre du jour, à proximité de zones sombres plus "froides" dues à l'augmentation locale d'un champ magnétique.

Le 25 septembre 2003


Nexstar 8" + filtre Astrosolar

+ webcam Vesta Pro au foyer


Traitement Logiciel IRIS, addition de 100 images de 2 films de 300


Joli cadeau du Soleil que ce collier de taches pour mon anniversaire.


  

Sommaire

Notre Soleil est situé à 30000 années-lumière du centre de notre galaxie, la Voie Lactée, autour duquel il tourne en 230 millions d'années à la vitesse de 217 km/s.


Selon les connaissances de ce début de 21e siècle, c'est une étoile de troisième génération, voici son histoire :

Dans un nuage moléculaire géant, des dizaines de milliers d'étoiles massives naissent et explosent en supernovae en quelques millions d'années.

Une deuxième génération de quelques milliers d'étoiles naissent et meurent dans une région du nuage précédant, dont Coatlicue, la mère du Soleil.

Il y a 4.6 milliards d'années, un amas ouvert de quelques centaines d'étoiles nait dans l'effondrement du nuage de gaz et de poussières issus de l'explosion en supernovae de Coatlicue, une d'elles sera nommée Soleil par les Terriens !

Les jumeaux du Soleil se sont dispersés dans la Voie Lactée depuis très longtemps puisque la durée de vie d'un amas ouvert est tout au plus d'1 milliard d'années.

L'étoile HD162826 située à 110 années lumière de nous, dans la constellation d'Hercule, a été identifiée en 2014 comme étant un jumeau du Soleil.


Le Soleil est une petite étoile jaune à la moitié de sa vie, elle transforme tranquillement son hydrogène en hélium. Elle terminera sa vie dans 5 milliards d'années en géante rouge, ensuite l'effondrement du coeur formera une naine blanche entourée d'une jolie nébuleuse planétaire, puis elle se refroidira inexorablement pour finir en naine noire.

Notre étoile est composée à 98 % d'hydrogène et d'hélium, elle a hérité de 2 % d'éléments plus lourds (Fer, Or...) formés dans les supernovae antérieures et présents dans le nuage moléculaire qui a donné naissance au Soleil et au système solaire. Il aura donc fallu qu'une étoile explose pour que nous puissions porter de l'or !

La masse du Soleil représente 99,86 % de tout le système solaire, les 0,14 % restant sont répartis dans toutes les planètes et autres objets gravitant autour du Soleil.


Quelle chance d'avoir cet astre si vivant, à chaque visite il nous fait cadeau d'un spectacle toujours différent : des taches surprenantes par leur forme, des facules, et des protubérances superbes de finesse si l'on a la chance de pouvoir l'observer en Ha.



Petite carte de visite :



Diamètre : 1,4 million de km, soit 110 fois la taille de la Terre

Distance à la Terre : environ 150 millions de km (soit 1 unité astronomique)

Sa lumière met 8,19 minutes pour nous parvenir

Composition : 74 % d'hydrogène, 24 % d'hélium, 2 % d'éléments plus lourds

Température :          * 15 millions de °C au coeur

                                    * environ 5000°C à la surface (photosphère)

                                    * de 5000 à 100000°C dans la chromosphère (jusqu'à 2000 km de la surface)

                                    * 1 à 5 millions de °C dans la couronne (de 2000 à 15 millions de km de la surface)

Rotation sur lui-même : en moyenne 27,28 jours

Magnitude : - 27

  

Le 30 septembre 2012


C8 sur monture HEQ5 + filtre Astrosolar + Barlow 2x et barlow 2.5

+ caméra I NOVA PLB C2


Traitement Logiciel Autostakkert


Enfin quelques taches sur le Soleil, l'activité de ce cycle solaire a du mal à repartir.


L'absence de turbulence, m'a permis d'utiliser un très fort grossissement, et c'est la première fois que je vois la granulation sur une de mes images.


Un champ plus large montre une très jolie plage de facules claires autour de quelques petites taches.

Le 14 janvier 2013


C8 sur monture HEQ5 + filtre Astrosolar + caméra I NOVA PLB C2


Traitement Logiciel Autostakkert


Ce n'est pas une image formidable, mais c'est la meilleure de l'année 2013 !

Et pourtant j'ai réalisé des dizaines de vidéos en 2012 et 2013, qui ont rejoint la corbeille après traitement, La turbulence est impitoyable.

Le 23 avril 2014


Filtre Coronado Solarmax 40 sur lunette Paralux 350/70 et filtre BF5,

sur monture HEQ5  + caméra I NOVA PLB C2


Traitement Logiciels Autostakkert et Iris, colorisation dans Photoshop


Lors d'un week-end chez un ami, j'ai essayé sa petite lunette solaire.


J'ai été agréablement surprise par la finesse des détails solaires en visuel, ainsi que la qualité obtenue sur les images.

Les 18 et 19 mai 2014


Lunette Coronado 60 sur monture HEQ5  + barlow 2x

+ caméra I NOVA PLB C2


Traitement Logiciels Autostakkert et Iris, colorisation dans Photoshop


Après ce premier essai concluant d'une lunette en Ha, un vieux rêve d'avoir ma propre lunette solaire est revenu à la surface. Mais quel modele ? Il en existe des dizaines.


J'ai donc emprunté la lunette du Parc aux Etoiles.

En visuel les protubérances et les détails à la surface sont saisissants de beauté.

  

Le 8 juin 2014


Lunette Coronado 60 sur monture HEQ5  + barlow 2 et 2.5

+ caméra I NOVA PLB C2


Traitement Logiciels Autostakkert et Iris, colorisation dans Photoshop


Suite de mes essais en images avec cette lunette solaire.


Là je ne suis pas satisfaite, principalement par la différence de luminosité dans le champ photographié.

De plus, ce diamètre ne me permet pas d'atteindre le niveau de détails que je souhaite.






Une petite animation de 2 images faite le 11 juin 2014.

Celle-ci met en évidence les mouvements de la photosphère en 6 minutes.


  

Le 11 octobre 2014


Lunette Skywatcher 120ED sur monture HEQ5  + filtre Astrosolar

+ barlow 2 et 2.5 + caméra I NOVA PLB C2


Traitement Logiciels Autostakkert et Iris


Première image réalisée avec ma nouvelle lunette 120ED sur le Soleil.


  

Les 19 et 27 octobre 2014


Lunette Skywatcher 120ED sur monture HEQ5  + filtre Astrosolar

+ barlow 2 et 2.5 + caméra I NOVA PLB C2 ou PL1 M monochrome


Traitement Logiciels Autostakkert et Iris


Nouvelles images avec la lunette 120ED et pour l'occasion j'ai la chance d'avoir la plus grande tache solaire depuis 2001.

Elle s'étend sur 170000 km, cette photo du satellite Soho compare la taille de la Terre et de Jupiter à cette tache AR2192.


La météo ne m'a pas permis de la revoir avant le 27 octobre alors qu'elle allait disparaître derrière le Soleil.


C'est ma plus belle image solaire à ce jour.


Et je suis rassurée sur le choix de la 120ED pour constituer la lunette solaire en Ha, voir ma page matériel.


  

Le 23 novembre 2014


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader

D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère

+ réducteur 0.50 (ou foyer) + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


Traitement Logiciels Autostakkert et Iris, colorisation Photoshop


Après plusieurs mois d'attente, j'ai enfin reçu le filtre Ha Quark, ma lunette solaire est maintenant complète.


Ce n'est pas le meilleur moment pour imager le Soleil, très bas sur l'horizon, de plus un voile nuageux plus ou moins épais a décidé de ne pas quitter le Soleil de la journée. Mais je veux voir ce que donne ma lunette solaire et me rassurer sur mes choix.


Je suis non seulement complètement rassurée, et aussi très enthousiaste en voyant ces premières images dont la qualité est bien supérieure à ce que je pensais obtenir dans ces conditions.


Je vais enfin voir vivre le Soleil en gros plan !

Ce vieux rêve est bien devenu une réalité :-)))))))))))))


J'ai juste oublié qu'à cette focale (le Quark comporte une barlow 4.3) la mise au point est très difficile à réaliser, il faut que je trouve un moteur de mise au point compatible avec la lunette 120ED.


J'ai hâte d'avoir le Soleil au Zénith pour transformer cet essai !

Le 11 janvier 2015


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader

D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère

+ réducteur 0.50 + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


Le Soleil est encore très bas, mais je n'ai pas pu m'empêcher de faire prendre le frais au matériel !


Il a vite plongé dans les branches d'arbres, je n'ai fait que quelques vidéos de piètre qualité.


  

Le 7 février 2015


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader

D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère

+ réducteur 0.50 + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


Beau ciel bleu et température négative ce matin, et le Soleil est un peu plus haut maintenant mais la turbulence est encore bien présente, impossible d'obtenir une mise au point correcte sans le réducteur de focale 0.50.


Toujours pas d'image remarquable, mais j'ai assisté pour la première fois à des phénomènes stupéfiants.


Un filament part de la tâche AR2280 au centre du Soleil et s'étend jusqu'au limbe sud sur plus de 700000 km !


En revenant sur la tâche 2281, j'ai la chance de voir une magnifique éruption solaire qui disparaît en quelques minutes.


Un grand merci au Soleil pour ce spectacle !

Le 22 février 2015


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader

D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère

+ réducteur 0.50 + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


J'avais pourtant promis d'attendre que le Soleil soit plus haut, mais dès que je vois un ciel bleu, je ne peux pas résister, pourtant le thermomètre affiche - 3°C ce matin !


La turbulence atmosphérique n'est pas très importante ce matin mais les images sont meilleures avec le réducteur 0.5.


Je commence la visite par les quelques petites taches solaires présentes à la surface du Soleil, rien de très impressionnant aujourd'hui.


Sur le tour du Soleil apparaissent quelques belles protubérances, dont une dont j'ai pu suivre l'évolution sur environ 3 heures.


L'image du bas est la seule que j'ai gardée de la série faite sans le réducteur de focale.


Et toujours ce même problème sur les images, l'angle supérieur droit est de plus en plus lumineux, je vais devoir faire des essais pour trouver la cause de ce souci qui s'aggrave à chaque observation.

Le 8 mars 2015


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader

D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère

+ réducteur 0.50 + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


Encore un beau ciel bleu ce dimanche matin, encore un peu frisquet tout de même.


Un rapide coup d'oeil sur le site de l'observatoire solaire SOHO :

http://sohowww.nascom.nasa.gov/home.html

pour voir s'il y a des choses intéressantes à voir sur le Soleil.

Eh oui, une énorme tache vient de faire son apparition.


La date de la prochaine éclipse solaire du 20 mars approche, je vais vérifier si mes calculs sont corrects, pour cette occation le Soleil doit être en entier sur le capteur de la caméra. Je commence donc par installer la lunette 80ED avec la PLBMx et le réducteur 0.5, c'est parfait, je peux passer à la lunette 120ED.


Tout d'abord je me penche sur le problème de l'angle trop lumineux. Il semble que le réducteur 0.5 est en cause. Si je passe la caméra au foyer plus de souci ! Je ne comprend toujours pas pourquoi ce halo a pu apparaître et s'aggraver au fil du temps, le réducteur ne semble pas détérioré. A suivre...


Ces problèmes réglés, j'ai immortalisé la nouvelle tache 2297, quelques protubérances, et une image en lumière blanche avec le filtre Astrosolar m'a permis de faire une petite animation pour comparer avec le même champ en Ha.

Le 23 mars 2015


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader

D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère

+ réducteur 0.50 + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


Rien d'extraordinaire encore aujourd'hui avec cette turbulence d'enfer, mais je veux juste garder un souvenir de cette belle tache n° 2305.

Les 20 et 21 avril 2015


Lunette Skywatcher 120ED/900 sur monture HEQ5  + filtre Baader D-ERF à l'ouverture + filtre Daystar Ha Quark chromosphère + réducteur 0.50 + caméra  I NOVA PLB-Mx monochrome


Deux belles journées ensoleillées pendant mon séjour à Eygalayes au sud de la Drôme, quoique venteuse et avec une turbulence bien présente alors que le Soleil est déjà haut, mais il faut bien dormir quelques heures après les nuits d'observation !


Sur ces images, on peut suivre l'évolution des principales tâches solaires en 24 heures.


  

LE SOLEIL

www.astrophoto-monique.fr/